Le mauvaises ondes de Radio France

Publié le par Gérard LENTILLON

STPHAN~1

 

Suite à son licenciement par Radio France, le chroniqueur Stéphane Guillon avait saisi le conseil des prud'hommes.

La station vient d'être condamnée à verser 150.000 euros d'indemnités à l'intéressé pour licenciement injustifié, auxquelles s'ajoutent des montants divers, soit un total de 212.011 €.  

Une radiothérapie de la station s'impose....à moins de faire appel à Jacques Chancel pour une Radioscopie.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article